[Politique ]le maire d'Endom accusé d'avoir réduit de moitié les salaires des employés

Le personnel de la commune conteste cet acte administratif qui va à l’encontre des salaires homologués par arrêté préfectoral. S’achemine-t-on vers une grève des employés de la commune d’Endom, localité située dans la région du Centre ? C’est en tout cas ce qui se profile à l’horizon après que nouveau maire René Bekolo Essama ait réduit de moitié voire au tiers les salaires de son personnel. Envoyant ainsi dans la précarité 28 familles composant son personnel. La grogne monte Comment comprendre qu’un tel acte administratif. Alors que les salaires payés au personnel de la commune d’Endom ont été homologué par un arrêté préfectoral. Lequel validait ainsi les travaux de la commission paritaire d’avancement. L’arbitrage du préfet du département du Nyong et Mfoumou attendu Pour défendre cette décision, les adjoints au maire, M. Belinda Éric et madame Atangana évoquent les résolutions d’une séance de travail tenue récemment. Malgré la protestation du secrétaire général de la commune avertissant sur l’irrégularité de ces résolutions d’une séance de travail. La séance de travail s’était tenue en présence du chef de service de développement local. Et du délégué départemental du ministère de la Décentralisation et du développement local, l’inspecteur du travail. Le préfet du département du Nyong et Mfoumou va-t-il présider le conseil municipal prévu le 8 mai sans demander au maire Bekolo Essama de renoncer aux résolutions d’une séance de travail pour appliquer son arrêté préfectoral. Endom est une commune et le troisième arrondissement du département du Nyong-et-Mfoumou de la région du Centre au Cameroun. Endom fut en un district en 1968, puis 1981 la ville est devenue arrondissement. Lors du recensement de 2005, la commune comptait 14 789 habitants, dont 1 758 pour Endom proprement .

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App